Monday, July 27, 2009

stuck in my head...



Tu parles, tu parles
Tu dis mais tu dis rien
Que des mots en rafale
Sans but et sans lien...

Tu déraisonnes
D’une voix qui grogne
Croyant à l'illusion
Que l'on comprend à la force du ton...

1 comment:

gsk said...

Marvelous (and catchy) -- thanks!